RSS
RSS



 
ouverture du forum
le 01/08/2013 - nous avons 1 an ! *champagne*

Partagez| .

Jenny's adventures 2 : La forêt hantée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




avatar
Clara Orsan

Messages : 16
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 32


MessageSujet: Jenny's adventures 2 : La forêt hantée Sam 14 Nov - 19:58

Chapitre  1 : L’instinct de Gwen

« Une forêt hantée, s’esclaffa Owen. Et tu crois à des choses pareilles ? Gwen, non, franchement… »
« Après ces quelques semaines passées avec vous, rien ne me parait impossible, ni incroyable, ni même improbable. Et puis il y a des preuves, des photos, des vidéos. »
Gwen et Owen étaient ensemble dans la chambre de celui-ci. Elle essayait tant bien que mal d’essayer d’éviter de penser à Rhys et à l'énorme bêtise qu’elle venait de faire avec son collègue. Elle le connaissait à peine en plus, c’était vraiment une honte, elle n’était pas une femme comme ça. Mais elle n’avait pu résister et ne pouvait à présent le nier. Elle essayait pourtant d’oublier ce qui venait de se produire, elle dans les bras de ce médecin orgueilleux, mais il fallait bien l’admettre, qui avait des arguments et de poids. C’est pourquoi elle s’était mise à parler de cette forêt hantée, à proximité d’Oxford. Elle en avait oublié le nom, elle avait juste vu ça sur internet, quelques jours même avant de rencontrer pour la première fois l’équipe de Torchwood, assistant du même coup à la résurrection d’un homme. Tout était allé tellement vite après cela qu’elle en avait complètement oublié cette histoire de forêt. Mais à présent qu’elle tentait par-dessus tout d’effacer de sa mémoire les instants qu’elle avait passé dans bras d’un homme autre que celui qu’elle aimait, elle ne savait comment, mais ce souvenir était revenu à la surface.
« Et bien… Si tu penses que cela est si intéressant, tu n’as qu’à en toucher deux mots à Jack, qui sait, peut-être que ça lui plaira.»
Gwen avait très bien senti qu’Owen lui avait lancé cela sur un ton de défi. Mais cela ne l’empêchait pas de trouver que c’était une excellente idée.
Elle agrippa le drap du lit, s’en entoura complètement et, attrapant au passage ses affaires éparpillées un peu partout sur le sol de la chambre d’Owen, s’engouffra dans la salle de bain. Elle en sortit moins de cinq minutes plus tard et quitta l’appartement en lançant à son amant un simple « au revoir », qui eut beaucoup de mal à quitter sa gorge. Elle se sentait plus coupable que jamais, mais que pouvait-elle y faire à présent ? Et puis, il fallait l’avouer, ce n’était pas si mal que ça. Non, c’était plus que pas mal, c’était époustouflant, à couper le souffle. Mais c’était mal.
Une fois rentrée chez elle, elle retrouva Rhys, en train de boire un verre devant la télé. Elle ne pouvait soutenir son regard bien longtemps, alors que, moins d’une heure avant, elle se trouvait allongée dans le lit d’un autre. Prétextant un travail à terminer, elle fonça dans la chambre et se brancha sur le net. Après tout, oui, il s’agissait bien d’un travail. Cette histoire de forêt, bien plus qu’un simple moyen d’occulter ses pensées adulaires, telles que la main d’Owen glissant le long de son dos, lentement, très lentement, jusqu’à éteindre… Enfin, ce genre de pensées quoi… Cette histoire de forêt l’intriguait réellement.
Il y avait de nombreuses preuves d’événements étranges. Des vidéos montrant d’étranges êtres parcourant en quelques secondes un espace extrêmement accidenté. Certes, aucune vidéo n’était extrêmement nette. Et aucune ne montrait la même chose, ce qui pouvait paraître suspect. L’une des photos montrait clairement un être de la taille d’un homme, habillé de rouge. Cet être portait également un chapeau, multicolore et on pouvait distinguer très facilement un point rouge en plein milieu de ce qui semblait être son visage. Sur une vidéo qui accompagnait cette photo, l’homme qui avait photographié l’apparition avouait ressentir une peur irraisonnée des clowns depuis son plus jeune âge. Après plusieurs heures de recherches intensives sur le sujet, Gwen se rendit compte que l’affaire était plus qu’étrange. Mettant en œuvre toutes ses capacités de détective, elle avait inspecté toutes les photos, toutes les vidéos qu’elle avait pu trouver. Il en ressortait quelque chose d’assez intéressant et plutôt intriguant : chaque personne ayant aperçu « un truc », comme la plupart des personnes pouvait l’appeler, trouvait que ce qu’elles avaient pu voir correspondait à une de leur peur la plus profonde : un clown, une araignée, un serpent, et même un oiseau géant. Cela aurait pu paraître suspect. Après que la personne eut avoué cela, les autres n’avaient plus qu’à suivre ce cheminement pour créer des fakes. Pourtant, après de minutieuses analyses, il avait été prouvé, tout du moins pour une partie des documents, que ceux-ci n’avait pas été trafiqués.
Gwen avait envie de présenter cela à Jack. Une affaire qu’elle aurait elle-même découvert et qu’elle pourrait couvrir avec le groupe. C’était excitant. Et c’était décidé, elle le ferait dès le lendemain. Elle entendit Rhys se lever du canapé pour aller au lit. Elle posa rapidement son ordinateur et s’allongea, faisant semblant s’être endormie.
Elle se réveilla en ayant l’impression de ne pas avoir fermé l’œil. Rhys était en train de faire le petit déjeuner. Elle se leva et, prenant son courage à deux mains, le rejoignit dans la cuisine. Une fois assise à table, Rhys lui versa un café.
« Qu’est-ce que c’est que toute cette histoire ? » Lui demanda-t-il d’un coup.
« Quoi ? » Répondit-elle le cœur battant à tout rompre, pensant qu’il avait découvert son « secret ».
« Sur ton ordi, la forêt aux mille fantômes, c’est quoi cette histoire ? »
« Oh ! Répondit-elle, expression de son soulagement d’avantage que de sa surprise. C’est pour le travail. Tu sais, on fait des recherches sur ce genre de choses dans la nouvelle boîte. »
« Une forêt hantée, non, mais et puis quoi d’autre encore » S’exclama-t-il en riant.
Pour toute réponse, Gwen lui sourit en portant la tasse à ses lèvres.
*****
Gwen arriva au Hub la première, ce qui était relativement rare. Enfin, c’est ce qu’elle pensait. Car d’un coup, Ianto surgit, lui proposant une tasse de café.
« Oh, merci Ianto. C’est très gentil. Au fait, Jack est là. »
« Non, chasse aux weavels. Il ne devrait pas tarder. Pourquoi ? »
« Oh, pour rien. »
Owen entra à son tour. Tournant la tête, Gwen lança un:
« Hummm, délicieux ce café Ianto ! » Puis elle s’éloigna.
Elle s’installa à son poste informatique. Elle souhaitait peaufiner ses recherches sur la forêt avant que le Capitaine ne rentre de sa chasse quand d’un coup, la tête d’Owen vint de poser sur son épaule.
« A ce que je vois, tu as toujours l’intention de lui en parler. »
« Parler de quoi à qui ? » Demanda Toshiko qui venait juste de s’assoir près de Gwen, une masse de dossier dans les mains.
Ce fut Owen qui répondit à la place de Gwen. Elle lui fit des yeux réprobateurs, mais cela ne l’empêcha pas de continuer :
« Gwen pense avoir trouvé un nid à fantômes. Une forêt pour être exact, à quelques kilomètres au nord-ouest d’Oxford, si j’ai bonne mémoire. Et elle espère en parler à Jack, ce matin… »
« Owen… »
« Montre voir » Demanda Tosh.
Owen et Gwen laissèrent un peu de place à la jeune femme pour qu’elle puisse voir l’écran. L’ensemble des photos et des vidéos répertoriées par Gwen la nuit précédente étaient disposées de manières très ordonnée sur son écran.
« Il y a vraiment d’étranges coïncidences » Affirma Tosh.
« Tu penses que je fais bien d’en parler à Jack ? »
« Oui, et tu sais qu’il a confiance en ton instinct. »
Au même instant, la porte de l’entrée principale roula et un grand et bel homme, en long manteau militaire, apparu dans l’encadrement de la porte.
« Et deux de plus en moins dans les égouts de notre très chère Cardiff » S’exclama le Capitaine Jack Harkness en avançant.
« La chasse a été bonne Monsieur ? » Demanda Ianto en tendant une tasse à café à Jack.
« Très bonne, et aucun mort à déplorer cette nuit, tout est parfait ! »
« Il est de bonne humeur, vas-y c’est le moment » Murmura Tosh à Gwen.
« Tu l’as déjà vu de mauvaise humeur toi ? » Demanda-t-elle.
Tosh et Owen se regardèrent. Il était évident qu’il avait déjà vu leur patron de mauvaise humeur. Mais l’homme bon qu’il était ne se laissait certainement pas submerger par ce genre de sentiments dévastateurs.
Gwen s’approcha donc de Jack et tenta de lui parler de ses recherches nocturnes suite à son aventure avec un autre membre de l’équipe (elle ne lui parlerait bien évidemment pas de cette partie-là). Mais au moment où elle tenta d’ouvrir la bouche, dans un faux mouvement, elle faillit faire tomber un bocal renfermant une main humaine. D’un geste extrêmement rapide, Jack rattrapa le bocal, à moins d’un centimètre du sol.
« Eh bien tu as eu chaud, ma belle, hein… »
« Je suis désolée Jack… »
« Ne t’inquiète pas, y’a pas mort d’homme… Ni de main d’ailleurs » Répondit-il en souriant.
Il reposa le bocal avec la plus grande précaution puis se retourna vers Gwen :
« Tu voulais me dire quelque chose, Gwen ? Il ne faut pas avoir peur de moi, je ne mords pas, enfin, pas si les personnes n’en ont pas envie, continua-t-il en marchant vers son bureau, je me rappelle de ce jeune homme, oh, et de sa sœur, ils étaient vraiment charmants et ils adoraient que… »
« Jack… ? » S'exclama Gwen, les yeux ronds d’incrédulité, légèrement dérangée par ce qu’elle venait d’entendre.
« Excuses-moi. Tu voulais donc me parler. Je t’écoute. »
A la fois un peu déconcertée et légèrement impressionnée par son patron, Gwen commença, bafouillant sur les premiers mots :
« Eh bien, heu… Je voulais te parler d’une chose que j’ai découverte. J’ai fait quelques recherches cette nuit. »
Elle déposa les papiers qu’elle venait d’imprimer juste avant qu’il n’arrive.
« Des fantômes. »
« Oui ! »
« Près d’Oxford. »
« C’est ça. »
« Étrange que je n’en eusse jamais entendu parler. »
« Regarde là, tu vois, cette image n’a pas été truquée, et on voit clairement que cet… Ce … Truc vole. »
« Il peut peut-être s’agir d’un ami de notre voisin volant, dit-il en montrant du regard le ptérodactyle qui volait en cercle au-dessus de leurs têtes. Enfin quoi qu’il en soit, je pense qu’il est certainement judicieux d’aller y faire un tour. »
« Tu penses que c’est intéressant ? »
« Je pense que nous devrions aller vérifier par nous-mêmes. Quoi que cela puisse être, nous devons l’arrêter, ou le protéger. Et si ce n’est rien, nous aurons toujours prouvé que cela n’était qu’une grosse machination, extrêmement bien réglée. »
Gwen était à la limite de sauter à pieds joints, ou encore mieux, au cou de son patron, ce qui ne l’aurait très certainement pas dérangé, mais elle se retînt, laissant tout de même paraître un sourire des plus lumineux.
« On part cet après-midi, rien d’autre à signaler en ce moment, si ce n’est un ou deux weavels qui trainent. »
Sortant de son bureau, Jack interpella Ianto :
« Ianto, tu pourras t’occuper du Hub en notre absence ? »
« Aucun souci, Monsieur ! »
Les clefs de la maison laissées au fiston, les parents partirent tranquillement au boulot. A quatre heures de l’après-midi, Owen, Tosh et Gwen montèrent dans la voiture. Jack s’installa au volant. Gwen avait téléphoné à Rhys, lui annonçant qu’elle ne rentrerait pas ce soir. Il fallait plus de deux heures pour se rendre dans la forêt et certainement pas mal d’heures pour vérifier ce qui se passait réellement dans cet endroit. La nuit était le moment propice aux apparitions apparemment, bref, tout était parfait. Le voyage parut court, et ce malgré les quelques allusions qu’Owen se plaisait à lancer dans la voiture et que seuls Gwen et lui pouvaient comprendre, ce qui rendait la jeune femme plutôt mal à l’aise. Jack conduisit l’équipe à l’orée de la forêt. L’endroit où se produisait la plupart des événements mystérieux était déjà profondément enfoncé dans le bois. Il y avait heureusement une route qui menait à cette zone. La nuit venait de tomber, ce qui ne semblait pas gêner Jack le moins de monde. Il magnait son bolide avec une agilité étonnante.
Le lieu, sans la moindre apparition, était déjà largement anxiogène.
Gwen se demanda si la configuration des lieux, l’obscurité et la peur n’était pas propice à créer des jeux pour effrayer. De plus, les événements s’étaient très souvent produits pour des étudiants. Certainement passablement alcoolisés. Elle commençait même à se dire que tout n’était peut-être qu’un énorme coup monté et que Gwen était tombée, comme beaucoup d’autres avant elle, dans le panneau.
La route serpentait, ondulait à travers la forêt qui devenait de plus en plus épaisse. Plus personne ne disait quoi que ce soit, pas même Jack.
Ce fut alors qu’une lueur aveuglante apparût juste devant la voiture. Jack freina de toutes ses forces, la voiture en fit un tête-à-queue impressionnant. Les passagers eurent juste le temps d’apercevoir une silhouette à l’apparence humaine se jeter sur le côté au moment où la voiture traversait le rayon de lumière. Tout se passa en un éclair. Tous restèrent sans voix l’espace d’une seconde.
Ils sortirent l’arme au poing mais se retrouvèrent nez à nez avec une jeune fille aux cheveux bruns attachés en queue de cheval, allongée à plat ventre sur le sol, le haut du corps reposant sur ses bras et la tête relevée vers eux, un grand sourire aux lèvres.
On aurait pu croire une star de cinéma sous le feu des projecteurs, les phares de la voiture l’éclairant telle une vedette.
« Quelle cascade. N’est-ce pas Jack ! »
Jack baissa son arme, tous firent comme lui.
« Comment me connaissez-vous ? »
Il s’approcha d’elle, se mettant à genou tandis qu’elle faisait de même. L’espace d’un instant ce fut le silence, puis Jack s’écria :
« Jenny ! »
Et il la serra dans ses bras.
« Jack, tu peux nous expliquer ?» Demanda Gwen. 
« Ce serait un peu long, là tout de suite. Mais c’est une amie. Et je peux vous affirmer qu’elle n’est pas notre fantôme » Ajouta-t-il en posant sa main sur ses épaules.
Ils se relevèrent tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas




avatar
Clara Orsan

Messages : 16
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 32


MessageSujet: Re: Jenny's adventures 2 : La forêt hantée Sam 14 Nov - 20:12

Chapitre 2 : Rencontre angélique

« Quelle cascadeuse tu fais, Jenny ! Éviter une voiture comme tu viens de le faire… Je te félicite… » Commenta Jack.
Mais Jenny n’écoutait pas.
« Fantôme, s’exclama–t-elle subitement. Quel fantôme ? »
« Bien venu dans une forêt hantée. Je parie que ça, tu n’en as jamais vu ? »
« Gagné! »
Jack et Jenny s’approchèrent de la voiture où était restée l’équipe, qui regardait la jeune fille avec étonnement. Habillée telle une vraie Indiana Jones, elle n’en restait pas moins féminine, élégante et pétillante comme le champagne.
Lorsqu’elle reconnut Gwen, elle ne put s’empêcher d’aller la serrer dans ses bras, que Gwen ne la connaisse pas encore ne la perturba pas. Gwen fut plutôt étonnée, mais ne repoussa pas la jeune fille, qui semblait bien la connaître. Quoi de plus normal qu’une jeune fille inconnue te reconnaisse quand tu travailles pour Torchwood.
Elle agît de la même manière avec Tosh mais quelque chose sembla la perturber, quelque chose d’imperceptible pour qui ne la connaissait pas assez bien. Son visage devint grave lorsqu’elle s’approcha de Tosh. Quant à Owen, alors qu’elle s’approcha de lui, ce fut lui qui la regarda d’un air étrange, suspicieux et fit mine de chercher quelque chose dans la voiture. Ne voulant le dérouter davantage, elle le salua de loin, mais avec enthousiasme. Enfin, elle regarda autour d’elle.
« Ianto n’est pas là ! » remarqua-t-elle.
« Il garde les enfants » expliqua Jack avec un clin d’œil.
« Oh, je vois ! »
Puis, emmenant Jenny à part, il lui parla en tête à tête :
« Qu’y a-t-il Jack ? Je ne suis pas sure que ce soit une bonne idée de s’éloigner des autres avec un « fantôme » dans les parages. »
« Comment se fait-il que tu connaisses toute l’équipe ? »
« Heu, c’est que je l’ai déjà rencontrée, mais, je croyais, je croyais… Oh non, c’est pas possible… Je me suis encore trompée ! »
« Quoi… ? De quoi parles-tu ? »
« De ça ! » Lui dit-elle en montrant son poignet.
« Mais c’est mon manipulateur de vortex! »
« Je croyais savoir m’en servir mais apparemment, c’est pas encore ça. Une horreur, il va falloir que tu me donnes des cours. Je me suis encore trompée de date. »
« Soit plus claire, Jenny, je t’en prie. »
« Tu me l’as prêté, je devais faire quelque chose pour toi, mais je n’ai pas pu te le rendre, enfin, disons que je ne me souviens plus très bien du pourquoi du comment, mais peu importe. »
« Je ne comprends rien à toute cette histoire. »
« Je suis désolée Jack, je ne peux t’en dire davantage. »
« Et qui as décrété cela ? »
« Tu le sais comme moi. C’est lui… »
« Qui Lui ? »
« Oh Jack, ne me fais pas marcher… »
« Le Docteur ! » Dit-il avec un sourire complice.
« Bien sûr, le Docteur, qui d’autre, affirma Jenny, en répondant à son sourire par un clin d’œil. Cette loi est certainement très juste, mais difficile à respecter dans ma condition. Je l’ai quitté il y a seulement quelques jours de ça, une aventure de plus dans les étoiles, et quelle aventure, tu peux me croire. »
« Mais d’où viens-tu ? »
« Je viens de ton futur Jack, c’est là que tu m’as confié ce bracelet. Et les événements ont fait que… Enfin bref, je l’ai gardé. Depuis, j’ai eu pas mal de...De… D’occupations, oh, et heureusement que j’avais ton bracelet au fait ! Et là, je voulais te le rapporter à la bonne date, enfin, juste après que tu me l’aies donné quoi, mais c’est loupé… Je ne pense pas que ce soit grave! Mais tu sais à quel point ces tribulations dans le temps peuvent être perturbatrices sur bien des points ! »
« Je le sais, ça tu peux me croire. »
« Par contre, je crois vraiment être remontée loin, personne ne me connais à par toi. D’ailleurs comment se fait-il que tu me connaisses déjà ? Tu m’as toujours dit que je t’avais rencontré en même temps que le reste de l’équipe… »
« Et bien c’est que… »
« Oh, et puis, ce n’est pas important, tu dois avoir tes raisons. »
Jack lui sourit et la prit par les épaules.
« Je suis heureux de te revoir. Même si je dois t’avouer que tout cela est un peu étrange. Au fait, j’ai … entendu dire… Que notre cher Docteur avait changé de tête depuis la dernière fois que je l’ai vu… » Continua Jack en rejoignant le reste de l’équipe.
« Oh, et comment es-tu au courant de ça Jack ? »
« Je dirais que c’est Son petit doigt qui me l’a dit… Et même toute sa main d’ailleurs… »
« Oh, je vois ! Il m’a parlé du vaisseau Sycorax. »
« Et à quoi ressemble-t-il à présent ? »
« Oh, je n'ai vu que des photos de sa tête précédente et il est… Comment dire… Différent, mais il va te plaire, Jack, il va te plaire… »
Ayant rejoint le groupe, qui était déjà en train de sortir le matériel d’analyse, Jenny proposa :
« Ce n’était pas mon but au départ, mais si je peux vous donner un coup de main les amis… »
« Jenny… »
« Mais c’est que c’est intriguant ton histoire de fantôme… »
« Certes, je peux le concevoir, mais ce n’est peut-être pas une excellente idée. »
Au même instant, un bruit se fit entendre dans le sous-bois, comme un bruissement de feuilles ou des pas sur de la litière humide. Owen dirigea son faisceau lumineux en direction du son mais il ne semblait rien n’y avoir de suspect.
« On doit être en train de déranger la faune locale avec tout notre remue-ménage » Affirma Gwen.
« Certainement » Continua Jack, sans pour autant cesser de regarder autour de lui.
Il sentait comme une présence, dérangeante, à proximité.
« Il serait peut-être plus prudent que je te ramène immédiatement, Jenny. »
« Tu as certainement raison, Jack, ajouta-elle en enlevant le bracelet. Tiens, mets le de côté dans le Hub, un jour, comme ça, quand tu en auras besoin, tu sauras où le trouver. »
Jack prit le manipulateur de vortex et le glissa dans la poche de son manteau. Puis, ouvrant le cadrant de celui qu’il portait son poignet, il regarda Jenny en disant : « Allons-y ».
« Oh, non, tu vas pas t’y mettre toi aussi ! »
« De quoi parles-tu ? » Lui demanda-t-il en souriant.
« Oh, de rien ! » Répondit-elle en éclatant de rire.
Durant cette conversation sans réel but si ce n’est celui de prolonger un peu les moments à passer ensemble, l’équipe commença à scanner les environs avec différents appareils de mesure. Toshiko décréta qu’il n’y avait pas de présence vivante autre que celle des cinq personnes présentes.
Mais alors que Jenny s’apprêtait à poser la main sur le manipulateur de vortex de Jack, afin qu’il la ramène chez elle, la jeune femme poussa un cri d’effroi. Pas de surprise, ni de simple peur, mais réellement d’effroi.
« Quoi ? » Demanda Jack, inquiet.
« Oh Jack, derrière toi, regarde. »
Mais Jack ne pouvait s’empêcher de regarder le visage terrifié et figé de Jenny. Elle restait là, immobile, à fixer sans sourcilier quelque chose dans le dos de Jack. Le reste de l’équipe se tourna instantanément en direction de ce qu’avait vu Jenny, tandis que Jack pivotait pour observer à son tour.
Jenny était toujours concentrée sur ce qu’elle avait découvert. Ses cœurs battaient à cent à l’heure.
« Mais, ce n’est… Ce n’est qu’une… » Affirma Tosh, mais sans pouvoir terminer sa phrase.
« Oh que non, ce n’est pas seulement ce que ça a l’air d’être. C’est bien pire que ça… C’est… »
« Mais qu’est-ce que c’est ? » Demanda Gwen.
« Ça n’était pas là il y a deux minutes… » Compléta Owen.
Ce fut Jack qui éclaira la lanterne de l’équipe.
« C’est un ange pleureur ! Ce n’est pas seulement une statue, et nous ne devons en aucun cas le quitter des yeux. Il ne peut bouger tant que nous le regardons. »
A seulement quelques mètres d’eux, juste à la naissance des arbres, une statue angélique était apparue entre deux gigantesques arbres. Les mains posées sur les yeux ne pouvaient laisser planer le doute. Il s’agissait bel et bien d’un ange pleureur.
« Ce sont les pires créatures de l’univers. En tout cas, celles qui m’effrayent le plus !» Ajouta Jenny avec ce typique tic de la tête qu’elle avait emprunté au Docteur, sans pour autant quitter du regard la créature de marbre. 
« Alors, ce serait lui, notre fantôme ? »
« Et comment pouvons-nous le détruire ? »
« Il n’y a pas grand-chose à faire. Tout du moins pour l’instant. Nous devons partir ici, immédiatement, sans le quitter du regard » Expliqua Jack.
Jack prit le relais de Jenny, qui avait gardé ses yeux posés sur l’être de pierre depuis plusieurs minutes déjà.
« Jenny ! Monte dans la voiture, immédiatement. Les autres aussi. Je ne vais pas cligner des yeux, soyez-en sûr » Ajouta-il en posant sa main sur le bras de la jeune fille sans pour autant quitter la statue des yeux.
Jenny se précipita en direction de la voiture, mais à reculons, fixant l’ange sans discontinuer, et s’installa à l’arrière où elle fut rapidement entourée pas Tosh et Owen. Ils avaient attrapés leur matériel en urgence et étaient vite grimpé à bord. Gwen était montée à l’avant tandis que Jack reculait lentement, pas à pas, sans quitter un seul instant l’être immobile. Il savait qu’à l’instant où il le quitterait du regard, l’ange se précipiterait sur lui et toute l’équipe. Il fit en sorte de reculer au maximum cet instant. Gwen avait ouvert la portière, Jack avait senti le volant sous ses doigts. La voiture avait fait un demi-tour afin d’éviter de percuter Jenny, ce qui, finalement, était une bonne chose à présent. Il s’installa à bord, les clefs étaient sur le contact. Une fois assit sur le siège conducteur, il ferma la portière. Mais il quitta, juste l’espace d’une seconde, l’ange des yeux. Lorsqu’il regarda de nouveau dans sa direction il avait disparu.
Ce fut pour mieux apparaître juste au niveau de la porte à présent fermée.
Jenny et Tosh ne purent empêcher un cri de terreur. L’ange n’avait plus ses mains devant les yeux, et son visage était loin d’être angélique.
Jack appuya sur l’accélérateur et fonça sur la route de terre qui les avait conduits ici, laissant, tout du moins, l’espérait-il, l’ange loin derrière eux.
Owen s’était retourné et observait avec attention et angoisse la statue qui n’avait pas quitté sa place tandis que la voiture s’éloignait.
Revenir en haut Aller en bas

Jenny's adventures 2 : La forêt hantée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La forêt hantée
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt
» Une petite leçon dans la forêt
» La forêt morvandelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
louha's personal forum :: Romans & Nouvelles :: Fanfictions Doctor Who-